Cartomanie

mystere a l'abbaye

C'est un jeu mettant en scène une enquête policière dans une abbaye au Moyen Âge, dans une ambiance proche du film Nom de la rose.

Les joueurs sont des moines effectuant un pèlerinage. Un meurtre est commis dans un monastère alors qu'ils sont de passage. Ils mènent l'enquête, au cours d'une journée rythmée par les messes.

Le jeu fait appel au hasard, à des informations cachées et à la stratégie.

Lors de la mise en place, des cartes suspect sont distribuées aux joueurs, et certaines sont posées à un emplacement du plateau. Une carte est placée sous le plateau, c'est la carte qui désigne l'assassin.

Les joueurs doivent chercher à obtenir les cartes suspect d'autres joueurs afin de deviner par recoupement la seule carte qui n'est pas en jeu, celle du coupable.

Lors d'un tour de jeu, les joueurs déplacent leurs pions d'une ou deux cases (une case étant une pièce de l'abbaye). S'ils rencontrent un autre personnage, ils doivent lui poser une question ; le joueur de celui-ci peut se taire, ou bien répondre et poser une question en retour, à laquelle le premier joueur devra répondre. Les questions peuvent comporter des noms de suspect, mais pas les réponses. Elles portent typiquement sur les suspects écartés (ceux dont un joueur possède les cartes) : ordre d'appartenance (franciscain, dominicain...), le rang (père, frère, novice), l'habillement (avec ou sans capuchon) ou l'apparence (maigre ou gros, barbu ou glabre).

La visite de certaines pièces permet d'obtenir des cartes : cartes suspect en réserve, ou carte permettant de faire certaines actions (envoyer un personnage en pénitence, accéder à une pièce, obtenir une information d'un autre joueur…). Il est par exemple possible d'aller fouiller la cellule d'un personnage pour voir une carte suspect d'un joueur, mais s'il est surpris par l'occupant de la cellule, il est envoyé en pénitence (il perd un tour).

Au bout de quatre tours, une messe est sonnée. Les personnages se retrouvent tous dans l'église et font tourner un certain nombre de cartes. Une carte événement est tirée, qui pose des conditions particulières.

Lorsqu'un joueur a une certitude (sur l'ordre d'appartenance, la corpulence etc. du coupable), il peut en faire la révélation à l'abbé ; à la fin du jeu, cette révélation lui apportera des points si elle est juste, ou lui en enlèvera si elle est fausse. L'accusation se fait également auprès de l'abbé, et rapporte des points ou en enlève selon qu'elle est juste ou fausse.

Le jeu se termine lorsque le coupable est découvert. Le vainqueur est le joueur qui a le plus de points.


*1 plateau de jeu de l'abbaye des Hospitaliers
*6 figurines de moine
*6 carnets de notes
*90 cartes
*1 bloc de 50 fiches de suspects
*3 dés monastiques en bois
*1 cloche pour sonner la messe
*1 livret de règles
*l'extension «Les chroniques du Pèlerin»

67.84 $ +tx

Comment Jouer